Après les nombreuses démissions de membres clés du studio Infinity Ward, développeur de la franchise principale Call of Duty, on était en droit de s’inquiéter quant à la qualité du troisième volet de la saga Modern Warfare. Activision a donc chargé le studio maison Sledgehammer Games de donner un coup de main pour mener à bien un projet qui vise le record de ventes, comme son prédécesseur. En route pour ce test de Call of Duty : Modern Warfare 3, qui soit dit en passant, détient le record du meilleur lancement d’un produit culturel au monde.

Scénario

Le jeu prend place immédiatement à la fin de Modern Warfare 2. Price et Soap sont exfiltrés d’Afghanistan vers un repaire en Inde pendant que la côte est américaine est attaquée par les forces russes. Vous serez placé sur deux axes scénaristiques qui se rejoindront plus tard : la résistance contre l’armée russe menée par l’armée américaine, où vous incarnez le sergent Derek « Frost » de la Delta Force, et la vengeance de Soap et Price contre Makarov (le grand méchant du jeu), où vous incarnez Yuri, un ex-Spetsnaz. Pas la peine de vous faire un dessin, si vous avez déjà joué à un Modern Warfare, vous connaissez déjà la suite. Ça va péter à droite, à gauche, devant et derrière, gentils américains courageux et trop balèzes versus armée russe communiste qui veut contrôler le monde, et à la fin, vous savez qui gagne.

Allez Soap, tiens le coup !

Graphismes

Commençons par le point le plus fâcheux du jeu : le moteur graphique (et physique). Alors que son concurrent direct (Battlefield 3) présente une plastique époustouflante et un moteur physique très abouti, avec destruction de décors à la clé, Modern Warfare 3 se contente de conserver le même moteur que Black Ops, c’est à dire le même que Modern Warfare 2, soit le même que le premier Modern Warfare ! Certes, le jeu est plus lisse, avec de plus belles textures, mais on ne voit pas de différences phénoménales avec les opus précédents.

Tiens, dans ta gueule !

Bande son

J’ai été franchement déçu par la bande son du jeu, bien en dessous de celle des deux premiers Modern Warfare à mon goût. Alors que Harry Gregson-Williams et le duo Hans Zimmer-Lorne Balfe avait fait un très beau boulot respectivement sur Modern Warfare 1 et 2, Brian Tyler a ajouté aux musiques orchestrales hollywoodiennes des morceaux de hard rock venus de je-ne-sais-où. Déjà que le jeu prend le parti pris, de par son scénario, des « américains qui tuent les méchants russes pour sauvé le monde et la démocratie », mais si quand on abat un bataillon ennemi, on a le droit à 30 secondes de metal, c’est la goutte qui fait déborder le vase.

Dans ce CoD, explosion -> hard rock

Gameplay

Pour le coup, on ne peut pas dire que ce nouveau Modern Warfare révolutionne le monde du FPS. Il reprend les bases établies par Infinity Ward depuis le premier Modern Warfare. Un bon FPS bien nerveux, fun, arcade à souhait, jouissif et qui explose dans tous les sens. Le mode solo est toujours aussi scripté, mais il est surtout toujours aussi bien scripté. On est surpris de bout en bout du mode solo, bref, la magie opère toujours. Par contre, on déplore toujours une IA un peu bébête, qui vous tourne parfois le dos. On retrouve avec bonheur le mode Opérations Spéciales, avec des missions seul ou en coop, qui reprennent parfois des missions du mode Histoire, mais vu du côté ennemi, ce qui est franchement très plaisant. Le multi est aussi toujours survitaminé, avec les classiques deathmatch, démolition et capture de drapeaux. Mais il rajoute de très bons modes, comme le Élimination confirmée où les kills ne rapportent pas de points, il faut également récupérer le dog tag de l’adversaire pour gagner.

Même à l'envers, tu vas prendre un head-shot.

Bien que ce Call of Duty : Modern Warfare 3 mise plus sur les bases posés par les précédents volets que sur l’originalité, il reste malgré tout un excellent FPS a consommé sans modération, que ce soit pour son solo ou pour son multi. Reste plus qu’à espérer que le prochain CoD renouvelle la série pour faire face à la concurrence de Battlefield !
  • Le mode solo toujours aussi bon
  • Un gameplay fun qui a fait ses preuves
  • Un multi bien maitrisé
  • Le moteur graphique daté
  • Pas assez d’innovations
  • L’IA vraiment très perfectible

A propos de l'auteur

Rédacteur jeu vidéo PC de la bande et ceinture noire en feignasserie !

4 Responses

  1. Pyrogas

    Si le moteur graphique est toujours le même et qu’il y a très peu d’innovation, comment ce fait-il que vous lui attribuez une aussi bonne note? Personnellement je suis lassé de voir toujours le même jeu… :| Je n’arrive pas à comprendre comment on peut être aussi souple avec ce jeu et aussi stricte avec les autres. :???:

    Répondre
    • redha_luffy

      Bah tout simplement parce que, au fond, ça reste un bon jeu. S’il y avait eu un meilleur moteur graphique et quelques réelles innovations, il aurait eu 5 étoiles. Et puis 3,5/5, c’est pas une si bonne note que ça, ça fait 14/20, pas terrible pour un blockbuster de cette ampleur. ;-)

      Répondre
  2. olivier

    Je suis ok avec Reda, un bon jeux mais finalement il ce repose trot sur ces lauriers. Dommage car avec un peu plus de de boulot de la part de l’équipe de programmation ils auraient pu en faire une tuerie ;-) .

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.

Image CAPTCHA

*

What is 11 + 3 ?
Please leave these two fields as-is:
IMPORTANT! To be able to proceed, you need to solve the following simple math (so we know that you are a human) :-)